Le Nido (0-18 mois)

L’AMBIANCE ET L’ENVIRONNEMENT

 

L’ambiance montessorienne a cette spécificité d’être organisée et pensée à travers la place des objets, le rangement, la logique et la graduation des petits exercices proposés aux enfants.

 

Les bébés ont besoin d’un bel environnement, à la fois douillet, ordonné et rassurant. Ils auront à leur disposition un matériel répondant à leurs envies d’exploration sensorielle. Ils pourront ainsi se concentrer, approfondir leurs connaissances et développer leurs compétences grâce au travail de manipulation que vont effectuer leurs mains.

 

Découvrir, communiquer, partager

 

La professionnelle aura à cœur de toujours communiquer avec l’enfant au moment du change, des repas et autres temps forts de la journée et de décrire ce qu’il est en train de se passer et à l’inviter à prendre une part active (« pousse ton pied dans le chausson, passe ta petite main dans la manche, etc. »).

 

Les professionnelles sont formées à la langue des signes pour bébé et l’utiliseront tout en joignant le geste à la parole. L’enfant utilisera progressivement les signes, puis les signes et le mot et enfin le mot seul.

 

L’équipe aura soin de proposer diverses activités ludiques aux enfants (comptines, jeux de mains et jeux de doigts, coucou caché), à les faire participer aux différents ateliers d’éveil sensoriel.
L’enfant sera encouragé à regarder ou participer s’il le souhaite et s’il en est capable à certaines activités et ateliers.

 

La grande motricité

 

De la naissance à 3 ans, un immense travail va avoir lieu. L’enfant va acquérir la faculté de se retourner, de se mettre assis, de se déplacer puis de marcher.

 

Durant les moments d’éveil, les bébés sont posés au sol sur des tapis ou sur une peau d’agneau afin de leur permettre d’être complètement libres de leurs mouvements. Ils ne sont pas mis dans des transats.

 

Selon les principes Pikler-Lockzy, nous ne leur donnons pas de positions qu’ils ne soient capables de prendre par eux-mêmes spontanément. Par exemple, nous n’asseyons pas un enfant qui ne s’assoit pas par lui-même, comme nous ne mettons pas debout un enfant qui ne le fait pas sans l’aide d’un adulte. Nous laissons chacun faire ses propres expériences.

 

L’enfant aura à sa disposition du matériel qui lui permettra de s’entrainer à la position debout et à la marche (gros pouf sur lequel il peut s’appuyer, barre horizontale sur laquelle il peut se relever et se tenir, etc.).

 

L’environnement est pensé afin qu’il ne présente aucun danger et que l’enfant puisse l’explorer à sa guise.

risus. leo dolor accumsan id vulputate,